Derniers commentaires

Grafi, je ne vois pas de ...

17/04/2017 @ 14:26:55
par Bibifree


Sévèrement intoxiquée après deux prises de ...

09/02/2015 @ 20:00:53
par GRAFI


Sévèrement intoxiquée après deux prises de ...

09/02/2015 @ 19:59:31
par GRAFI


Bonjour, Je suis une jeune fille ...

02/10/2013 @ 14:40:01
par Clara


Bonjour, Je suis une jeune fille ...

02/10/2013 @ 14:38:52
par Clara


Calendrier

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 << < > >>
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Annonce

Qui est en ligne?

Membre: 0
Visiteur: 1

rss Syndication

Liens

 
Affichage des articles appartenant à la catégorie: Première catégorie

14 Jul 2012 

témoignages et symptomes

pierre victime de la quinolone
La quinolone contenue dans certains antibiotiques provoque des lésions du tendon. Un effet connu des médecins. Pierre l'a appris à ses dépens.

témoignages des victimes
témoignages courts

témoignages longs
14 Jul 2012 

fybromyalgie iatrogène et symptomes fibromyalgiques

fibromyalgie sur ordonnances
origines neurotoxiques et iatrogènes

en cause ?: enzymes et cytochrome P450
14 Jul 2012 

Documentation quinolone et mystérieux diagnostique de fibromyalgie (vidéo en anglais)

16 Jul 2012 

Le charbon activé, la meilleure pompe à poison ????

Le charbon activé, la meilleure pompe à poison
Publié le 06 mai 2008 par Terredefemme

Le Charbon Activé n'est ni un nutriment, ni un médicament, c'est une poudre noire, légère, très fine, sans odeur, sans saveur et insoluble dans l'eau, capable de fixer, de capter, de séquestrer, de pomper, de piéger (absorber) les substances étrangères ou toxiques qui se trouvent dans notre corps.
Ces substances empoisonnent notre corps et surchargent nos reins et notre foie, sont absorbées par le Charbon Activé et rejetées hors du corps.

Le Charbon végétal est traditionnellement utilisé pour traiter les troubles fonctionnels du système digestif, les douleurs abdominales, la diarrhée, les ballonnements, les éructations (renvois d'air) et les gaz intestinaux désagréables.

C'est également une puissante pompe à poison: additifs alimentaires, produits chimiques agricoles, métaux lourds, gaz toxiques, détergents, chimiothérapie... il serait peut-être utile d'inviter cette entreprise de nettoyage dans notre corps...

...etc...
17 Jul 2012 

fluoroquinolone (wikipédia)

  • ciprofloxacine : FR Ciflox®; USA Cipro®, Ciprobay®, Ciproxin®, Maroc : Ciproxine® et générique Catex®
  • énoxacine : FR Enoxor®, Penetrex®; USA †Enroxil®, †Penetrex®.
  • fléroxacine : USA †Megalone®, †Roquinol®.
  • loméfloxacine : FR Logiflox®, Décalogiflox®; USA †Maxaquin®.
  • norfloxacine : FR Noroxine®; USA ‡Janacin®, ‡Lexinor®, ‡Noroxin®, ‡Quinabic®.
  • ofloxacine : FR Oflocet®, Monoflocet®; USA †Floxin®, †Oxaldin®, †Tarivid®.
  • péfloxacine : FR Péflacine®; USA †Peflacine®.

Mécanismes toxiques possibles

Ces substances génèrent de nombreux effets secondaires, dont parfois de lourdes invalidités temporaires ou définitives. Des effets tendineux, allant jusqu'à la rupture de tendon(s) en divers endroits du corps ont été signalés dès 1983. Les années 1990 seront marquées par une crise de confiance exemplaire[20] de la part des prescripteurs, en particulier en France. Les essais sur les animaux montrent de plus un potentiel cancérigène sur tous les mammifères et tératogène sur le rat[21], d'atteintes cartilagineuses graves sur la plupart des mammifères immatures.

En 1997, l'article de l'équipe des spécialistes Français Marcel-François Kahn et Gilles Hayem, "Tendons et fluoroquinolones: des problèmes non résolus"[22] décrit les effets tendineux des fluoroquinolones. La péfloxacine, accusée depuis des années de provoquer de nombreuses tendinopathies, deviendra marginale. La concentration de fluoroquinolone dans le cerveau est importante et est à l'origine d'effets neuro-psychiatriques comparables à ceux des benzodiazépines. Les fluoroquinolones représentent 4% de tous les effets psychiatriques notifiés à l'Afssaps ; cela les situe en huitième position, n'étant précédées que par des neuroleptiques.

Les mécanismes toxiques ne sont pas clairement établis :

1) captation des cations, en particulier le magnésium, altérant le métabolisme cellulaire et induisant une production de toxines létales pour les cellules. Il a été démontré chez le rat que la carence en magnésium entraîne des lésions tendineuses similaires à celles observées avec les fluoroquinolones.

2) effet toxique direct : l'ADN du noyau serait directement endommagé, comme dans le cas des bactéries. Cette hypothèse expliquerait la rapidité de survenue des effets toxiques observés chez certains sujets. Le potentiel d'action de la ciprofloxacine sur l'ADN des cellules humaines, récemment mis en évidence, appuie cette hypothèse.

3) altération du métabolisme mitochondrial : émise en 1997, cette hypothèse est remise en cause par des études plus récentes. Si l'ADN mitochondrial est effectivement une cible des fluoroquinolones, les concentrations nécessaires pour obtenir une toxicité importante dépasseraient largement les concentrations thérapeutiques.

La rémanence des fluoroquinolones dans les tissus expliquerait le passage à la chronicité de certaines séquelles[23]: un seul cachet peut provoquer des remaniements tendineux pendant 6 mois chez le rat. Il faudrait selon certains fabricants environ 6 mois pour que la concentration en fluoroquinolones descende sous le seuil d'action.

Litiges et procès

Pfizer et l'affaire du Trovan

Cette affaire, ébruitée dès 2000, aurait inspiré le roman "La constance du jardinier" à John le Carré ainsi que le film qui a été tiré du livre.

Le 7 mai 2006, le Washington Post fait état d'un rapport des autorités nigérianes mettant en cause le leader pharmaceutique mondial Pfizer qui aurait pratiqué un essai illégal de la trovafloxacine (Trovan®) en 1996 sur près de 200 enfants et nourrissons à l'occasion d'une épidémie de méningite, provoquant des décès et de lourds handicaps liés en particulier à de l'arthrite[24]. Pfizer affirmera avoir obtenu l'accord oral des familles des enfants.

Pfizer, engagé dans une longue bataille judiciaire sur cette affaire, a finalement le 30 juillet 2009 accepté de verser aux autorités nigérianes la somme de 75 millions de dollars en échange de l’arrêt des poursuites[25].

Le médicament concerné, une fluoroquinolone possédant 3 atomes de fluor, a été mis sur le marché en 1998 en Europe avant d'être interdit en raison de graves effets hépatiques[26]. Il n’a jamais été autorisé en France.

Pfizer a commercialisé en France le Logiflox® (loméfloxacine), une autre fluoroquinolone qui serait responsable d'effets graves chez certaines personnes. Il a revendu ce médicament fin 2005 au laboratoire Biocodex.

Le FDA et l’affaire des « encadrés noirs »

La littérature médicale rapporte pour la première fois en 1972 des effets indésirables musculo-squelettiques attribués à l’acide nalidixique, ancêtre des quinolones[27]. Onze ans plus tard, des cas de maladies rhumatismales sont signalés suite à l’usage de la norfloxacine, une fluoroquinolone[28]. En réponse à une lettre publiée à ce sujet en 1995 dans le New England Journal of Medicine, des officiels du FDA américain (Food and Drug Administration) se déclarent prêts à « mettre à jour la notice de toutes les fluoroquinolones commercialisées, afin d’y inclure un avertissement concernant le risque de rupture tendineuse »[29].

En août 1996, constatant que FDA n’a pas tenu son engagement, Public Citizen (une association de défense des consommateurs créée par Ralph Nader) dépose une pétition pour obliger le FDA à agir[30]. Deux mois plus tard le FDA, faisant droit à cette pétition, publie une alerte dans son bulletin médical et ordonne que les notices des fluoroquinolones soient modifiées, afin d’inclure une information sur le risque tendineux.

Neuf ans plus tard, en 2005, la Procureure Générale de l’Illinois dépose une seconde pétition auprès du FDA. Elle va plus loin cette fois-ci et demande une mise en garde renforcée concernant le risque de rupture tendineuse, qui se traduise par un avertissement encadré de noir sur la notice des fluoroquinolones (Black Box Warning) ainsi que par l’envoi de lettres d’information aux prescripteurs. Le FDA répond qu’il n’a pas encore pris de décision en ce sens. L’encadré noir représente le plus haut niveau de mise en garde dont le FDA dispose.

En 2006, Public Citizen, soutenu par la Procureure Générale de l’Illinois, vient appuyer la demande d’encadré noir par une troisième pétition[31].

Le FDA n’ayant répondu ni à la seconde ni à la troisième pétition, alors que la loi l’y obligeait, Public Citizen engage un procès en janvier 2008 pour le forcer à réagir[32]. Le 7 juillet 2008 , la justice donne raison à Public Citizen. Le FDA demande alors aux fabricants de fluoroquinolones systémiques d’apposer un encadré noir sur leurs notices et également d’élaborer un guide thérapeutique destiné à sensibiliser les patients au risque de rupture des tendons[33]. Les autorités sanitaires canadiennes ont adopté les mêmes mesures d'avertissement le 10 juillet 2008.

La France n’a pas pour l’instant mis en place un tel niveau d'alerte, les tendinites sont simplement mentionnées dans les sections « mises en garde » des notices. Cela crée une importante incohérence entre les avertissements données aux consommateurs européens et ceux dont bénéficient les consommateurs nord-américains. Les données de pharmacovigilance disponibles indiquent pourtant un risque accru de tendinopathies pour le consommateur français, qui pourrait être lié à l'utilisation plus grande en France de produits glucocorticoïdes amplifiant les effets indésirables tendineux des fluoroquinolones. Cette différence sur les notices des fluoroquinolones a connu un précédent notable et toujours d'actualité: bien que les risques d'atteintes séquellaires du système nerveux périphérique soient obligatoires depuis 2004 dans les notices américaines, ils sont absents des notices françaises.

19 Jul 2012 

The Dangers of Fluoroquinolones-Levaquin,Cipro, and others

26 Jul 2012 

antibiotiques et syndrome de stevens-johson

avimedi
victimes des médicaments, syndrome de stevens-johnson et de lyell
29 Jul 2012 

Trovan : essais cliniques au Nigéria


Enfants cobayes au Nigeria?-Reportage-FR-FRANCE24 par france24
29 Jul 2012 

antibiotique Tavanic®, Levaquin® lévofloxacine (quinolone) et témoignages fibromyalgie


fibromyalgie sur ordonnances

un blog d'infos pour les victimes

témoignage un :


Eh bien c'est une véritable révélation ... Tout d'abord en 1999/2000 (fêtes de fin d'année) J'ai été diagnostiquée avec une infection bronchique ... et on  m'a  prescrit Levaquin. Je suis devenu de plus en plus malade et a pris beaucoup de temps pour récupérer. J'ai attribué tout à l'infection. Puis, environ quatre mois plus tard après avoir constaté que la douleur continue, depuis «infection» J'ai été diagnostiquée avec la fibromyalgie. !!!


 témoignage deux :

On m'a prescrit Levaquin / tavanic en  Octobre 28,2008. J'ai été traitée pour une UTI.I a 500mg. de Levaquin pendant 11 jours. J'ai d'abord connu comme symptômes de la fibromyalgie. Tout mon corps me faisait mal. Je pouvais à peine marcher, ni rien saisir. 

témoignage trois :

On m'a prescrit Levaquin / tanavic en décembre 2008, avant la chirurgie des sinus en janvier 2009. Je croyais avoir tout juste une période difficile se remettre de la chirurgie - a mis 2 mois pour commencer à se sentir un peu mieux. Je me suis senti terrible (comme les symptômes de la fibromyalgie) depuis. J'ai eu une légère douleur dans mes hanches d'arthrose, mais après avoir pris Levaquin la douleur était pire encore 10 fois. J'ai développé de nouvelles douleurs articulaires dans les doigts, des genoux, la nuque et douleurs dans le bas de retour cette année. Mon bras droit fait mal chaque fois que je soulève quelque chose, ou même lever mon bras

06 Aoû 2012 

témoignage

J'en profite pour vous mettre en garde contre les forums tel que doctissimo, atoute, comment ça marche, futura sciences... qui sont aux mains des médecins et des labos et ou la censure de quasi toute critique est une habitude de tout les jours ! Ce sont des forums de vente de médicament ! Il sont le plus souvent négationnistes en matière d'effet secondaire des poisons médicaux.


Chers compagnons d'infortunes
, j'ai le regret de vous annonncer en ce triste jeudi 12 Juillet 2012, que suite au dosage sanguin par chromatographie liquide haute performance effectué le 10 Juillet dernier, s'écoule encore dans mon sang 0,05 mg de lévofloxacine (alias Tavanic). Et oui vous ne révez pas.
Certes c'est peu mais c'est tout même un grand choc pour moi car souvenez vous, je n'en suis pas à 4 semaines post prises ni même à 4 mois mais à 4 ans. C'est tout simplement hallucinant: qui aurait pu croire croire que les FQ (mais n'importe quel médicament tout simplement) pouvaient rester aussi longtemps dans le sang. Donc maintenant lorsqu'un médecin vous dira que les FQ sont excrétés en totalités en quelques jours, vous saurez quoi lui répondre. J'étais déja assez éttonné que l' on retrouve encore des FQ chez domdom 7 mois après mais vous voyez qu'en cas de prise longue durée cela peut être beaucoup beaucoup plus long...



extrait d'un autre message sur la même page :

Dans le Flox report (après on crois ce que l'on veut, je sais que certains n'aiment pas trop ce document!), ils avaient étudié sur l'une des FQ qu'elle restait dans l'organisme entre 6 et 10 ans selon la quantité prise. Sur leur graphique, il restait une quantité vraiment infime sur les dernières années et elle ne faisait plus de dégât depuis bien longtemps. Je ne sais pas comment ils ont fait cette étude par contre (prise de sang je pense, donc pas d'étude dans les tissus qui doivent en comporter plus)?
18 Aoû 2012 

La tolérance aux benzodiazépines, la dépendance et les syndromes de sevrage et les interactions avec les antibiotiques fluoroquinolones

J'ai étudié les rapports d'un taux anormalement élevé de réactions indésirables aux fluoroquinolones chez les patients dépendants et le retrait des benzodiazépines Les participants à un groupe en ligne de sevrage aux benzodiazépines support ( www.thetrap.org.uk ) qui ont rapporté l'utilisation des fluoroquinolones ont été invités à remplir un questionnaire structuré. Onze participants ont signalé de graves ou très graves effets indésirables, un participant a fait état d'une réaction modérée défavorable, et un participant a également signalé aucune réaction au traitement des fluoroquinolones. Dans la plupart des cas, les symptômes négatifs résolu dans 1 mois d'arrêt du traitement aux fluoroquinolones. Toutefois, dans certains cas, les symptômes ont persisté avec une amélioration progressive sur une période de plusieurs mois. Tous les participants ont rapporté des effets indésirables similaires à ceux du sevrage aux benzodiazépines aiguë qui sont la dépression, l'anxiété, la psychose, la paranoïa, l'insomnie sévère, paresthésies, acouphènes, hypersensibilité à la lumière et du son, et des tremblements. Quatre patients sont devenus intensément suicidaire.
Un participant, une femme âgée de 44 ans, qui avait detoxed hors de fortes doses prescrites de benzodiazépines 3 mois auparavant, ont présenté une réaction psychotique aiguë en 1 heure à compter de la norfloxacine et la tentative de suicide. Son état de santé s'est rapidement détériorée et elle a développé des crises répétées, ce progressé à état de mal épileptique, qui n'ont pas répondu à un traitement en soins intensifs. Fait inquiétant, ses préposés médicaux ont continué à prescrire la norfloxacine tout en réanimation. Ses crises étaient seulement contrôlée après avoir terminé son cours de la norfloxacine.
L'utilisation chronique de benzodiazépines provoque des adaptations compensatoires qui provoquent des récepteurs GABA à devenir moins sensibles au GABA. À l'arrêt des benzodiazépines, des symptômes de sevrage se développent généralement ce qui peut persister pendant des semaines ou des mois. 1 L'antagonisme de récepteur GABA A est considéré comme responsable de la toxicité pour le SNC des fluoroquinolones qui affectent 1-4% des patients traités. 2 fluoroquinolones ont également été trouvés pour inhiber la liaison des récepteurs des benzodiazépines. 3 Les résultats de cette petite étude semblent confirmer que les réactions indésirables aux fluoroquinolones se produisent plus fréquemment dans la population benzodiazépines dépend de l'% 1-4 vu dans le grand public et peuvent être sévères.

Les explications possibles pour les fluoroquinolones néfastes induits par les réactions dans le groupe de patients signalés en cours comprennent:

  • Les fluoroquinolones sont en concurrence directe avec des benzodiazépines pour le site benzodiazépine du récepteur des benzodiazépines déplaçant et en précipitant un effet de sevrage aigu.
  • Des altérations dans le complexe récepteur GABA A-benzodiazépine (benzodiazépine pendant tolérance / dépendance d'état) peut augmenter fluoroquinolone induite par stimulation du complexe du récepteur.
  • Benzodiazépine dose-conique et / ou de la cessation pourrait être associée à une hypoactivité GABAergique, mais rebond neuro-excitation exposition aux fluoroquinolones suivante.
  • Les participants ont été posées dans le questionnaire sur les médicaments et l'alcool ou la consommation de drogues au moment de la réaction indésirable. Aucun des participants n'a rapporté quoi que ce soit qui pourrait expliquer leur réaction indésirable à part l'introduction d'une fluoroquinolone. Les médecins doivent, autant que possible, éviter les fluoroquinolones chez les patients qui sont sous la dépendance ou le retrait des benzodiazépines chroniques.

    http://translate.google.fr/translate?sl=en&tl=fr&js=n&prev=_t&hl=fr&ie=UTF-8&layout=2&eotf=1&u=http%3A%2F%2Fwww.ncbi.nlm.nih.gov%2Fpmc%2Farticles%2FPMC2435654%2F
05 Fév 2013 

Fluoroquinolone Antibiotic Toxicity Victims Levaquin Cipro Avelox FDA Pharmaceutical